Zoom sur le programme Xbox One X Enhanced : A Plague Tale: Innocence

Vidéo pourZoom sur le programme Xbox One X Enhanced : A Plague Tale: Innocence

Contenu limité

Confirmer votre âge pour continuer :

Vous ne pouvez voir ce contenu.

Les plus belles histoires du jeu vidéo sont souvent écrites par ceux qui ont contribué à créer nos jeux Xbox One préférés. Dans le cadre de notre série d’articles « Zoom sur le programme Xbox One X Enhanced », ces créateurs nous invitent dans les coulisses du développement des jeux pour Xbox One X. Découvrez comment ils contribuent à écrire l’histoire de la console la plus puissante au monde et ce que celle-ci représente pour l’avenir du jeu vidéo. Aujourd’hui, entretien avec le co-fondateur d’Asobo Studio Nicolas Becavin au sujet de l’optimisation de A Plague Tale: Innocence sur Xbox One X.

Quel a été le travail effectué par l’équipe de développement pour optimiser A Plague Tale: Innocence sur Xbox One X ?

A Plague Tale: Innocence prend en charge le HDR et la résolution 4K grâce à un upscaler temporel maison. Les paramètres graphiques sont un peu différents : les ombres sont plus fines, la distance d’affichage est améliorée, il y a plus de végétation, un meilleur éclairage volumétrique, etc.

En quoi ces optimisations modifient-elles l’expérience de jeu ?

L’expérience de jeu est optimale sur cette plateforme. Le jeu a été conçu pour les consoles dès le début, et la version Xbox One X tourne avec une fluidité parfaite, de meilleurs graphismes et un framerate stable.

Pourquoi votre équipe de développement a-t-elle choisi de travailler sur ces améliorations ?

C’était la meilleure manière d’exploiter la puissance graphique et de calcul sans nuire au gameplay. A Plague Tale: Innocence est un jeu scénaristique et l’immersion des joueurs dans notre monde est essentielle, c’est pourquoi nous avons tout fait pour l’optimiser.

Comment pensez-vous que les joueurs réagiront en découvrant ces améliorations sur Xbox One X ?

A Plague Tale: Innocence tourne à 30 images par seconde à tout moment grâce au CPU et au GPU de la Xbox One X. Outre les graphismes plus détaillés, les joueurs bénéficient de la meilleure plateforme et des conditions optimales pour vivre A Plague Tale: Innocence.

Qu’avez-vous pensé du processus d’optimisation pour Xbox One X ?

Le développement sur Xbox One X a été très simple. C’était un progrès par rapport à la version Xbox One grâce à des taux de transfert de données plus rapides, une mémoire accrue, et bien sûr, un GPU et un CPU plus puissants.

Quelles sont les optimisations que vous êtes particulièrement fier d’apporter à A Plague Tale: Innocence sur Xbox One X ?

Principalement la prise en charge du HDR10, car c’est l’avenir de la télévision et il y a encore beaucoup à apprendre. Nous avions hâte de commencer le développement du HDR10 sur les prototypes de Xbox One X. Nous sommes des early adopters de cette nouvelle technologie.

Que représentent la 4K et le HDR pour votre jeu, pour les jeux de demain, ainsi que pour le développement dans votre studio ?

Les jeux de génération actuelle intègrent le HDR simplement comme une « amélioration ». Mais les productions futures doivent être conçues dès le départ en HDR, des assets jusqu’au post-processing final sur écran. C’est essentiel pour obtenir un photoréalisme. Et le 4K sera la résolution standard sur la prochaine génération, à laquelle s’ajouteront la résolution dynamique et l’upscaling temporel pour bénéficier d’un framerate fluide.

Merci à Nicolas d’avoir pris le temps de répondre à nos questions au sujet de A Plague Tale: Innocence, disponible dès maintenant sur Xbox One via le Microsoft Store. Restez connecté sur le Xbox Wire pour découvrir prochainement d’autres interviews de développeurs !