Xbox Day : résumé d’une journée de rêve à Clairefontaine

C’est donc ce samedi 21 mai que le Centre National du Football de Clairefontaine a accueilli le Xbox Day, une journée dédiée à l’inclusion et à la diversité. L’événement fut riche en enseignements et en partage pour toutes les personnes qui s’y sont retrouvées, à commencer par les joueuses et les joueurs des équipes amateurs invitées pour l’occasion, mais aussi pour Kadidiatou Diani et Domingo, marraine et parrain de l’événement. Retour sur une journée qu’ils ne sont pas près d’oublier.


Les jeunes amateurs débarquent à Clairefontaine


Le coup d’envoi du Xbox Day est donné tôt dans la matinée, lorsque les huit équipes amateurs ont débarqué à Clairefontaine et se sont retrouvées devant le célèbre château des Équipes de France de football. Venues de toute la France, ces équipes mixtes (Figeac Capdenac Quercy F.C., St Aubin Guérande, F.C. Porto Portugais Amiens, F.C. Serquigny Nassandres, J.S. Lanvollaise, Plaisirois FO, ES Vitry, F.C. du Luy de Bearn) ont pu visiter le centre en passant par les endroits les plus emblématiques du centre, à commencer par les lieux de vie de leurs idoles. 


Diversité et inclusion, les grandes leçons de la journée


Une fois la visite terminée, les équipes se sont dirigées vers plusieurs ateliers centrés sur l’un des grands thèmes de la journée, l’accessibilité. Les joueurs et joueuses ont ainsi pu faire la rencontre de Hakim Arezki, l’un des joueurs de l’équipe de France de cécifoot, puis des équipes de l’association CapGame, dirigée par Jérôme Dupire. De son côté, Hakim Arezki a pris le temps de présenter et d’expliquer les règles du cécifoot, ainsi que d’exposer ses principes de base de cette variante du football, pensée pour les personnes atteintes de déficience visuelle. Intrigués dans un premier temps, les jeunes ont rapidement été impressionnés par les démonstrations de l’international, qui a enchaîné les passes, les réceptions, les tirs et les contrôles de la balle avec une facilité déconcertante. Des prouesses que les équipes ont tenté d’imiter dans un second temps, les yeux masqués, un exercice qui a définitivement solidifié le respect qu’elles avaient pour ces athlètes.

À quelques dizaines de mètres, l’association CapGame, qui s’est donné pour mission de « rendre accessible l’accessibilité » aux jeux vidéo, avait mis en place plusieurs stations de jeu, équipées de consoles Xbox et du Xbox Adaptive Controller. Ainsi, d’un poste à l’autre, il était possible de jouer avec son menton, ses joues, seul ou avec un accompagnant, grâce aux propriétés uniques du Xbox Adaptive Controller et des différentes options d’accessibilité offertes par les consoles Xbox, comme le mode Copilote. De quoi ouvrir les consciences sur ce qui existe aujourd’hui pour rendre le jeu vidéo accessible à toutes et à tous, quelle que soit sa condition.


La marraine et le parrain donnent le coup d’envoi


Après la pause déjeuner, les huit équipes ont eu la joie de rencontrer la marraine et le parrain de cette journée spéciale, Kadidiatou Diani et Pierre-Alexandre Bizot, alias Domingo. Après une séance photos et plusieurs dizaines de selfies avec l’attaquante de l’Équipe de France et la star du streaming, les joueurs et les joueuses se sont dirigé·e·s vers les pelouses de Clairefontaine pour démarrer le tournoi. Chacun sur un terrain, Kadidiatou Diani et Domingo ont donné le coup d’envoi et après plusieurs heures de compétition, c’est finalement les jeunes du F.C. Porto Portugais Amiens qui en sont sortis vainqueurs. 


Domingo visite Clairefontaine en streaming


À 16h30, Domingo a rejoint Sébastien Etchart, responsable du service commercial et évènementiel de la Fédération Française de Football, pour une visite du centre. Si le streameur avait déjà pu explorer les environs à l’occasion d’un stage lorsqu’il était petit, Sébastien Etchart lui a ouvert les portes de zones habituellement réservées aux seul·e·s membres des Équipes de France. Diffusée en direct sur les chaînes Twitch de Domingo et de Xbox France, avec sous-titrages et traduction en langage des signes, la visite a traversé le château de Clairefontaine, permettant à Domingo et aux spectateur·rice·s de découvrir les chambres des joueur·se·s des équipes de France ; mais aussi les vestiaires situés en sous-sol, la salle de sport ou encore la salle à manger. Sébastien Etchart en a profité pour délivrer de nombreuses anecdotes sur l’histoire du centre, ainsi que sur le quotidien des joueurs et des joueuses lorsqu’elles sont en phase de préparation, à Clairefontaine.


Le Xbox Wire, en direct depuis le château de Clairefontaine


C’est en ce temple du football français que les équipes du Xbox Wire avaient installé, le temps d’une émission, le plateau bien connu des fans français de Xbox. À situation exceptionnelle, émission exceptionnelle, et si les spectateurs et spectatrices ont pu retrouver une bonne partie des segments habituels du « Wire », cet épisode s’est longuement arrêté sur le Xbox Day et en a profité pour revenir sur les temps forts de la journée, en compagnie de Florian Vogel (Xbox), Cédric Blanc (FFF), Jérôme Dupire (CapGame) et Domingo. Notre présentateur, Hoversmash, a également profité de l’occasion pour lancer une grande discussion sur les progrès effectués ces dernières années en matière d’accessibilité dans le jeu vidéo.

C’est finalement sur un défi mêlant jongles au ballon et parties de Rocket League que s’est terminé ce nouvel épisode du Xbox Wire, et par la même occasion ce Xbox Day à qui même la météo a souri.