L’unboxing accessible de la manette adaptative Xbox

Vidéo pourL’unboxing accessible de la manette adaptative Xbox

Contenu limité

Confirmer votre âge pour continuer :

Vous ne pouvez voir ce contenu.

En mai dernier, nous avons dévoilé la manette adaptative Xbox – une manette unique en son genre destinée aux joueurs à mobilité réduite. Les commentaires des fans jusqu’à présent ont été extraordinaires. Chez Microsoft, notre travail pour le design inclusif nous pousse à appliquer cette méthodologie et ses principes qui en découlent – visant à donner plus de possibilités à tous – à l’ensemble de l’expérience consommateur, à comencer par le packaging.

L’emballage est une série de gestes qui forment une expérience unique. Ces gestes peuvent être de différentes natures. Les repères physiques, visuels ou matériels ainsi que les éléments structurels sont conçus de manière que les clients puissent procéder à un déballage logique et facile. Avec la manette adaptative Xbox, nous savions que nous devions rendre la boîte accessible aux joueurs à mobilité réduite. Cela nous a poussés à revoir nos habitudes et à redéfinir les gestes les plus importants. Il nous a paru essentiel de concevoir un emballage accessible. Lorsque les consommateurs achètent un produit, le déballage est leur premier contact avec le produit, et c’est pourquoi nous tenions à créer un design réussi.

Pour la boîte de la manette adaptative Xbox, nous avons voulu sortir des sentiers battus et repousser les limites de ce qui a été fait chez Microsoft. Nous nous sommes demandé « Que doit faire cet emballage ? ». C’est là que nous avons commencé à remettre en question nos idées sur ce qu’est un emballage accessible. Il y aurait beaucoup à faire sur ce sujet, mais pour ce produit, nous avons voulu mettre l’accent sur la mobilité.

Cette approche a bouleversé tout ce que nous savions en matière de packaging chez Microsoft et a modifié notre manière d’évaluer la réussite. Des beta-testeurs ont joué un grand rôle pour analyser les prototypes et le design final est dû en grande partie à leurs commentaires. Il était important que nous comprenions bien ce qui est important sur une boîte, mais aussi ce qui doit être évité. Les beta-testeurs et les personnes interrogées sur l’expérience utilisateur nous ont donné des avis précieux lors de nos explorations créatives.

 

Pour citer un exemple, l’équipe a mis au point le principe de « sans les dents », en réponse au comportement classique des personnes à mobilité réduite face à des emballages. Souvent, pour réussir à ouvrir des boîtes qui n’ont pas été conçues avec l’accessibilité en tête, les consommateurs ont recours à des outils improvisés – notamment leurs dents. La boîte de la manette adaptative Xbox a été créée en veillant à ce que personne n’ait besoin d’en arriver à de telles mesures ! Nous avons aussi vu que les liens en plastique, les cordons ou même le papier pouvaient provoquer des coupures qui peuvent être douloureuses – un point souvent négligé, mais qui peut devenir très pénalisant pour les personnes à mobilité réduite.

Grâce aux retours des testeurs, nous avons construit différentes versions de l’emballage pour que tous les détails soient au point. Nous voulions aussi que le packaging s’intègre aux emballages de l’écosystème Xbox – et que la manette adaptative fasse partie de la famille des appareils Xbox, sans que le produit ne semble « différent » des autres. Nous voulions que les joueurs se disent « C’est vraiment un produit Xbox ».

Voici quelques-unes des caractéristiques clés de l’emballage de la manette adaptative Xbox :

  • Tant le carton d’expédition que la boîte de la manette elle-même ont été conçus pour se « déplier » et révéler le contenu avec le moins d’efforts possible. Le carton révèle la boîte, et la boîte révèle la manette adaptative.
  • Des espaces vides de protection sont intégrés au carton pour protéger le produit tout en limitant l’empreinte écologique et en préservant le design.
  • Chaque étape importante du déballage se fait à l’aide de boucles, une fonctionnalité très appréciée par les testeurs. Les boucles sont réputées pour faciliter l’accessibilité. Tout commence avec une boucle permettant de retirer la bande du carton pour une entrée en matière tout en douceur. Sur la boîte de la manette se trouvent deux boucles autocollantes qui font office de « sceau » (pour que le couvercle reste bien fermé pendant le transport) et qui peuvent se décoller dans plusieurs directions. Ensuite, une sangle grise lance l’expérience d’unboxing. À l’intérieur de la boîte, on trouve une boucle en papier reliée à la feuille de démarrage rapide et une autre attachée à la boîte des câbles. Cela nous fait donc un total de cinq boucles, du début à la fin du déballage de la manette adaptative Xbox.
  • Sous la manette se trouve un creux qui permet de retirer le produit facilement, soit en tirant sur la boucle, soit en le faisant glisser directement.
  • La boîte a un centre de gravité bas, ce qui donne plus de stabilité pour le consommateur. En outre, le couvercle à charnière peut être relevé avec un minimum d’effort grâce à un unique point de pivot.

 

C’est en travaillant en permanence avec la communauté des personnes à mobilité réduite et avec des groupes de recherche que nous avons mieux compris à quoi devait ressembler un emballage accessible. Chaque fois que nous abordons le packaging avec une nouvelle approche, nous essayons d’en apprendre autant que possible et d’utiliser ces connaissances dans notre travail. La manette adaptative Xbox nous a poussés à revoir les emballages en profondeur, et nous sommes convaincus que c’était une étape majeure dans notre travail pour l’accessibilité.

La manette adaptative Xbox – et son emballage accessible – sera disponible pour les joueurs dès le mois de septembre prochain. Les précommandes sont déjà ouvertes au tarif du 89,99 € sur le Microsoft Store. Cliquez ici pour en savoir plus sur la manette adaptative Xbox et retrouvez notre entretien avec David Combarieu, fondateur de Handigamer.